Les grandes mesures de la loi de finances pour 2020 : épisode 1 – modifications apportées à l’IR

La réduction de l’imposition sur le revenu : une des mesures phares du budget 2020

Cette réduction est estimée à hauteur de 5 milliards d’euros pour la France entière. Elle concerne les deux premières tranches d’imposition (la première tranche va désormais de 10.064€ à 25.659€ et la seconde tranche va de 25.659€ à 73.369€).

La première tranche subit une double évolution pour le contribuable en comparaison avec les revenus de 2018 :

  • une réduction du taux d’imposition qui passe de 14% à 11%, ce qui constitue une diminution de 3 points du taux ;
  • une diminution du plafond d’imposition qui passe de 27.794€ à 25.659€.

Pour la seconde tranche d’imposition sur le revenu, le seuil d’entrée de cette tranche est fixé ainsi à 73.369€ contre 74.517€ en 2019 et le taux d’imposition est maintenu à 30 %.

La grille d’imposition sur le revenu est désormais celle qui figure dans le tableau qui suit :

Tranche de revenu imposable (revenus 2019) Taux d’imposition 2020
0€ à 10.064€ 0%
10.064€ à 25.659€ 11%
25.659€ à 73.369€ 30%
73.369€ à 157.806€ 41%
Au-delà de 157.806€ 45%

Quel est l’objectif visé par ces changements ?

L’objectif majeur est de faire progresser le pouvoir d’achat des contribuables les plus modestes.

Le gain moyen annuel par foyer est estimé à 350 € pour la tranche à 11% et à 125 € par foyer pour la tranche à 30%.

Exemple : José travaille comme salarié dans un studio de production de livres audio. Il gagne 2.200€ nets par mois, soit 26.400 € par an.

La part de ses revenus comprise entre 0€ et 10.064€ sera imposée à 0%. La part de ses revenus comprise entre 10.064€ et 25.659€ sera imposée à 11% soit : 15.595€ x 11% = 1.715€.

La part de ses revenus comprise entre 25.659 et 73.369€ sera imposée à 30%, soit : 741€ x 30% = 222 €.

Au total, José paiera un impôt sur le revenu de : 1.715€ + 222€ = 1.937 €. En comparant ce montant avec celui qu’il aurait payé si le barème de l’année précédente avait été maintenu, le gain est de : 364€.

  Article rédigé par Michel TERNISIEN
Économiste et membre de la Compagnie des Conseils et Experts Financiers (CCEF) © Tous droits réservés